JE RECHERCHE UN

FERTILISANT

CONTENANT

NUTRIMENT

POUR

CULTURE

Recherche
  • Manganese (Mn)
    2554.938
    Mn
  • Forme ionique
  • Anion/Cation
    Mn2+
  • Leaf
  • Origine: Volcanic
  • 4-6mm around the root

Manganese

(Mn)

C’est un oligo-élément qui gagne à être mieux connu, tant pour ses performances que pour son fonctionnement. A l’inverse des autres éléments, c’est quand tout va bien et que les conditions de croissance sont optimales que le manganèse interpelle et peut pénaliser la croissance des cultures.  
En sol bien aéré et bien drainé, en conditions poussantes il passe provisoirement sous une forme moins disponible alors même que c’est le moment où les plantes en ont alors le plus besoin.

Il faut donc raisonner les interactions « sol-climat » pour évaluer le risque de déficit et intervenir essentiellement par voie foliaire pour accompagner la culture et lever la phase critique. 
Mn
Plant
Plant
Soil
Soil
Crops
Crops
Origin
Origin
Keys
Keys
METABOLISME:
Le manganèse intervient dans la réduction des nitrates et l’élaboration des acides aminés qui constitueront les protéines. Une déficience se traduit inévitablement par un déficit de croissance, en l’occurrence un manque de matière sèche, donc de production.

Au niveau enzymatique, il joue un rôle essentiel dans la synthèse de la chlorophylle, ce qui explique qu’une chlorose peut s’installer entre les nervures des feuilles jeunes en cas de déficience.

C’est essentiellement en phase de plein développement végétatif que le manganèse, avec l’azote et le magnésium, peut être déterminant dans la réussite de la plupart des cultures.
MÉCANISMES D'ABSORPTION :
Le manganèse est assimilé par les plantes à l’état manganeux, c’est-à-dire réduit à Mn2+.  En présence d’oxygène, il passe à l’état manganique Mn3+ et ne se solubilise plus et n’est plus disponible.  C’est une réaction réversible, qui peut s’inverser avec de la pluie ou du tassement. 
C’est assez paradoxal mais en sol bien drainé, bien aéré, favorable à l’activité biologique du sol et à la croissance des végétaux, c’est le manganèse qui peut devient premier facteur limitant. 
INTERACTIONS, SPÉCIFICITÉ :
Les apports au sol sont sans intérêt car ce sont justement les conditions pédoclimatiques qui conditionnent la disponibilité en manganèse. Il faut donc intervenir par voie foliaire, en fractionnant autant que possible les apports.
Les sols granitiques et gréseux sont naturellement plus pauvres que les sols volcaniques ou sédimentaires. Une teneur en matière organique élevée va alléger la structure et influencer négativement la solubilité du manganèse. Le chaulage va dans le même sens.  Enfin, au niveau climatique, un temps sec est défavorable au manganèse assimilable. Quand il s’agit de sols humides, éventuellement gorgés d’eau en hiver, on repère le manganèse par des tâches de gley bleuâtres, signe de cet engorgement temporaire.
LE MANGANÈSE DANS LE SOL PEUT SE RETROUVER SOUS DIFFÉRENTES FORMES :
Le manganèse dans le sol peut se retrouver sous différentes formes : 
- Les formes oxydées, trivalentes ou tétravalents, très peu assimilables, sont les plus importantes : Mn3+ et Mn4+
- La forme Mn2+, divalente, assimilable par les cultures, est absorbée sur les minéraux argileux et sur la matière organique mais se trouve également dans la solution du sol

Tableau de sensibilité

Echelle de sensibilité:
  • Hautement

  • Moyennement

  • Modérément

Mn
Sugar Beet
Durum Wheat
Wheat
Carrot
Cereals (excepted wheat)
Chicory, endive
Cabbage
Oil Seed Rape
Squash, courgette
Fibre flax
Alfalfa
Corn (silage)
Corn (grain)
Melon
Olives
Leek
Canned peas
Protein peas
Potatoes
Grassland
Salad
Soya
Tobacco
Tomatoes
Sunflower

Tableau sensibilités & Symptômes

Sur céréales, les plantes atteintes de carences en Manganèse sont généralement réparties en foyer irréguliers dans la parcelle. Les zones où le sol est soufflé sont les plus atteintes, les symptômes sont visibles à côtés des passages de roues du tracteur. La différence de couleur se voit aisément, les passages de roues sont verts foncés tandis que les abords sont vert clairs. En vigne par exemple, la carence se caractérise par une chlorose internervaire

Excès & Besoins

L’excès de manganèse au sol peut être préjudiciable aux cultures en cas de sol humide, de temps pluvieux, de milieu anaérobie.

Pour répondre à l’objectif d’assimilation par voie foliaire, l’utilisation de sulfates, ou mieux d’oxydes, de nitrates et de carbonates peut convenir. En général, le manganèse pénètre dans les feuilles en quelques jours et assure une complémentation qui peut se renouveler plusieurs fois en phase de croissance végétative. Le choix des formulations vise à étaler l’efficacité de l’apport foliaire sur une période suffisamment longue pour réduire le nombre d’apports.
TENEUR DANS LE SOL :
Bien que la majeure partie du manganèse dans les sols sont sous formes d’oxydes, l’analyse du Manganèse à travers un extractif EDTA ou DTPA est un bon indicateur quant au potentiel de manganèse assimilable.
TENEUR EN MATIÈRE ORGANIQUE :
Des taux de matière organique élevée engendre un blocage du manganèse par la formation de complexe manganèse/matière organique. 
TEXTURE:
Les textures légères du type sable sous soumises à une aération constante, induisant une oxydation du manganèse. Les argilo-calcaire superficiels, en plus d’être filtrants, sont chargées en Calcium, provoquant un blocage du manganèse. 
CLIMAT:
Les conditions climatiques influences fortement la disponibilité du Mn2+. La déficience est aggravée en climat froids et humide. Des températures basses au sol accentuent ce phénomène. Il a été constaté qu’en situation de forte intensité lumineuse, le besoin en manganèse de la culture est diminué. Enfin dans des conditions favorables de croissance, aération, humidité suffisance, le manganèse et oxydé et n’est plus assimilable.
PH:
Les conditions de pH déterminent fortement la disponibilité du manganèse. Les risque de déficiences à un pH<6 sont rares, cependant le Mn2+ , qui est la forme assimilable, est cent fois moins présent pour un accroissement d’une unité de pH. A pH 7 et plus les formes trivalentes sont majoritaires, les risques de carences sont forts. 
A contrario, dans les sols très acides et riches en manganèse, l’élément peut devenir toxique.  
Les chaulages fréquents provoquent un blocage du manganèse à cause de l’élévation de pH.