Les différentes formes d'azote

L’azote apporté par les engrais minéraux se présente sous trois formes chimiques possibles : uréique, ammoniacale et nitrique.

Granulés d'Ammo 33,5% N LAT en gros plan

L’azote nitrique, idéal pour la nutrition des plantes

Les formes chimiques uréiques et ammoniacales (de même que l’azote contenu dans les engrais organiques et les effluents d’élevage) doivent subir des transformations microbiennes et physico-chimiques au niveau du sol avant de pouvoir être absorbées par la plante. L’azote apporté sous forme nitrique est ainsi toujours plus facilement utilisé par les cultures que l’azote apporté sous forme ammoniacale ou uréique. La mise à disposition de l’azote sous une forme assimilable est donc plus lente avec les engrais organiques ou de type urée qu’avec les engrais riches en azote nitrique tel l’ammonitrate.

Les réactions d’hydrolyse et de nitrification sont plus ou moins rapides selon la température du sol (la nitrification de l’ammonium peut ainsi prendre jusqu’à 6 semaines !). Or généralement, quand les plantes ont besoin d’azote, c'est-à-dire au début du printemps, le sol est encore froid.

schema de la réaction de la volatilisation ammoniacale
Source : © UNIFA