blé tendre et dur

Blé tendre et dur : Concilier rendement et protéine grâce au dernier apport d’azote en ammonitrate MYPREMIAN® 33,5

Il existe sur le marché trois grands types de fertilisants  azotés simples qui peuvent être utilisés en grande culture : l’urée, la solution azotée et  l’ammonitrate comme MYPREMIAN® 33,5 Quels sont les avantages de MYPREMIAN® 33,5 par rapport aux deux autres grands fertilisants azotés? 


La disponibilité immédiate  de l’azote  nitrique 


L’azote nitrique (NO3-) est facilement absorbé par les plantes et est directement disponible même lorsque le sol est froid. C’est un avantage essentiel lors des premiers apports d’azote en sortie hiver  alors que la minéralisation du sol n’est pas encore démarrée

L’azote nitrique est mobile dans le sol et atteint rapidement la racine des plantes. 

Il est important de noter que la quasi-totalité de l'azote absorbée par les plantes l’est sous forme de nitrates .  

La faible sensibilité à  la Volatilisation


La volatilisation de l’ammoniac est le processus par lequel l'ammonium (NH4) se transforme en ammoniac (NH3) sous forme gazeuse et est rejeté dans l'atmosphère.


 Celui-ci  se produit à la surface du sol à partir d'ammoniac, d'urée. Cette perte d'azote par volatilisation de l'ammoniac est étroitement liée aux conditions du sol (pH, capacité d'échange, porosité, teneur en eau, etc.) et aux conditions météorologiques locales (précipitations, température, vitesse du vent, humidité de l'atmosphère, etc.). 


La composition chimique de l'engrais minéral ( Figure 1)  et sa forme (liquide ou solide) sont des paramètres importants qui déterminent la volatilisation de l'ammoniac.


blé tendre et dur related desktop image blé tendre et dur related tablet image blé tendre et dur related mobile image
Figure 1
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow

L’utilisation de MYPREMIAN® 33,5  permet d'éviter les pertes  liées à la volatilisation   causées  par la transformation de l'urée en ammonium et de l'ammonium en nitrate. Cet atout permet un meilleur taux de protéines notamment en blé tendre et dur lors du dernier apport d’azote au stade DFE/gonflement même par des conditions météorologiques très favorables à la volatilisation


 Un troisième apport en ammonitrate à dernière feuille comparé à un apport en solution azotée à 2 nœuds, permet de gagner en moyenne 2 à 3 q/ha et 0,3-0,5 % de protéines. (Source Arvalis).


Observations sur le terrain essais 2021-22


Nous avons implanté un essai sur la région Poitou Charente près de Poitiers sur un sol superficiel de groies .

Les reliquats azotés (49uN/ha)  compte tenu de l’hiver assez sec étaient plus élevés que l’année passée  ; en conséquence le calcul de bilan azoté est ajusté  160 unités/ha pour un objectif de rendement de 80qx/ha.

Le début de printemps 2022 est  assez sec  .

 Neanmoins  les deux premiers ont  pu être appliqués avant des précipitations significatives (25 à 30 mm dans les quelques  jours qui ont suivi)


blé tendre et dur related desktop image blé tendre et dur related tablet image blé tendre et dur related mobile image
Témoin
blé tendre et dur related desktop image blé tendre et dur related tablet image blé tendre et dur related mobile image
MYPREMIAN® 33,5
blé tendre et dur related desktop image blé tendre et dur related tablet image blé tendre et dur related mobile image
Urée
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow