Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine

Comme chaque année BORELIS LAT France réalise des essais sur le territoire français afin d’évaluer l’efficience de ses engrais. Il s’avère que nos essais de Jaunay-Marigny s’avèrent particulièrement touchés par une carence en soufre. 

2021 l’hiver 2020-21 : des excédents pluviométriques de l’ordre de 40% supérieurs à la normale sur la région Nouvelle Aquitaine

Extrait du bulletin de Situation Hydrologique au 1er mars 2021 météo France :

Sur l'ensemble du mois, il est tombé 30 à 60 mm entre le nord-est des Pyrénées-Atlantiques, l'ouest des Landes et le sud du Lot-et-Garonne ; 80 à 110 mm du Pays basque au sud du Poitou, et jusqu'à 120 à150 mm dans le Limousin.

Déficitaires de 10 à 50% des Pyrénées au centre des Landes et du Lot-et-Garonne, ces cumuls mensuels présentent un excédent de 10 à près de 60% sur le Poitou-Charentes, le Limousin et le nord de l'Aquitaine.

Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related desktop image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related tablet image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related mobile image
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow
Contexte de l’essai

Cet essai en blé tendre variété Calumet est implanté à Jaunay-Marigny (86) sur un sol argilo-calcaires peu profond en précédent tournesol proche de Poitiers.

Le calcul de bilan azoté pour un objectif de 80 qx est de 200uN/ha avec un reliquat azoté sortie hiver faible de 18U. 

D’après la grille de risque Arvalis cette parcelle dans ce contexte était sensible à une carence en soufre et le conseil proche de 40 à 50 kg SO3/ha (SO3 est le mode officiel de comptabilisation du soufre). Le besoin en soufre du blé se situant aux alentours de 0,55 kg SO3/qtl

Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related desktop image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related tablet image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related mobile image
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow
Objectif de l’essai : Evaluer l’efficacité des différentes formes d’azote et de l’effet du soufre

Les apports ont été réalisés avec

- Des ammonitrates soufrés de la gamme BOREALIS LAT MYNITRAS® 27 N +9SO3, MYNITRAS® 30 N +7SO3

- De l’ammonitrate HD AN 33,5 N

- De l’urée 

- De l’urée avec NBBT soufrée ou non

- De la solution azotée

Quels sont les constats ?

On observe à l’œil un fort effet soufre (photo du 15 avril). Photo 1 avec des zones au sein de la micro-parcelle très jaunes faute d’une quantité suffisante en cet élément.

On voit très nettement également que la dose supplémentaire d’azote ne sera pas valorisable par les plantes, illustration s’il en était de la loi des minimums de Liebig où c’est l’élément le plus limitant qui déterminera le rendement maximal atteignable d'une culture.

Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related desktop image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related tablet image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related mobile image
Photo 1 15-04-2021 : Jaunay-Marigny essai azote 2021 : premier et deuxième apports d’azote effectués
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow

Les deux modalités les plus vertes et les plus homogènes  sont les MYNITRAS® 30 N +7SO₃ et le VARIO 25 N +20SO₃

Une des parcelles en carence de l’essai sera fertilisée au troisième apport avec MYNITRAS® 26 N +13SO₃ en lieu et place de l’ammonitrate 33.5 initialement prévu   afin d’évaluer la capacité d’un apport tardif soufré sur  une carence installée

Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related desktop image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related tablet image Printemps 2020-21 : Premiers enseignements de nos essais de la Région Nouvelle Aquitaine related mobile image
Les deux modalités les plus vertes et les plus homogènes sont les MYNITRAS® 30 N +7SO₃ et le VARIO 25 N +20SO₃
multiple image marker active left arrow inactive left arrow active right arrow inactive right arrow