FAQ N-Pilot®

  • Comment fonctionne le N-Pilot®?
  • Qu’est-ce que la réflectance ?
  • Pourquoi faut-il une zone de référence ?
  • Comment sont prises en compte les différences variétales et culturales ?
  • A partir de quel stade utilise-t-on le N-Pilot® ?
Comment fonctionne le N-Pilot®?
Par la mesure de la réflectance du couvert végétal, le N-Pilot® détermine l’état de nutrition azotée de la culture. Le conseil de dose est calculé sur la base de la comparaison avec une zone de la parcelle où l’azote n’est pas limitant (voir question dans la même catégorie "Pourquoi faut-il une zone de référence"). Le conseil de dose est immédiatement donné depuis la mesure de la parcelle : rapidité, autonomie font partie des qualités de cet outil de terrain. Le N-Pilot® est connecté via une application smartphone et un site web dédié. Il est référencé pour les cultures de blé tendre, blé de force, blé dur, orge (hiver et printemps) et triticale.
Qu’est-ce que la réflectance ?
La réflectance est la partie du rayonnement lumineux qui n’a pas été absorbé mais qui est réfléchi par le végétal. Les céréales réfléchissent dans un spectre visible principalement la couleur verte et une part d’infrarouge que notre œil ne perçoit pas. Des plantes qui ont des niveaux de nutrition azotée différents ont des indices de réflectance distincts. Le N-Pilot® est capable de détecter précisément des différences de niveau de nutrition azotée. 
Pourquoi faut-il une zone de référence ?

La zone de référence est une zone de la parcelle (40 mètres de long sur une largeur de rampe d’épandeur) où l’azote n’est pas limitant (50 unités d’azote en plus apportées lors du deuxième apport d’azote). Cette zone est essentielle car elle permet de calibrer l’appareil en déterminant non pas théoriquement mais par une mesure dans la même parcelle une culture en bon état de nutrition azotée.

Nous attirons votre attention : les zones de doublage dans la parcelle liées aux bouts de champ ne peuvent pas être substituées à une vraie zone de référence car dans ce cas il n’y a pas simplement doublage de l’azote mais également de produits phytosanitaires et/ou de semences.
Pour délimiter la zone de référence, Borealis L.A.T vous fournit des jalons et la zone peut être géo-référencée grâce au smartphone/tablette. 

Comment sont prises en compte les différences variétales et culturales ?
Le N-Pilot® est équipé d’une fonction de mise à jour annuelle automatique et gratuite, afin de s’adapter aux nouvelles variétés et d'autoriser de nouveaux développements du logiciel pour intégrer de nouvelles cultures. Le pilotage de la fertilisation azotée en cours de végétation, nécessite la prise en compte de différents paramètres physiologiques : capacité d’assimilation de l’azote, sensibilité à la verse, précocité, objectif qualité ….qui sont des paramètres variétaux importants que le N-Pilot® gage d’un conseil précis. 
A partir de quel stade utilise-t-on le N-Pilot® ?
L’outil peut être utilisé dès le stade 2-3 nœuds jusqu’à épiaison pour les céréales d’hiver.
Pour les orges, les stades sont compris entre 1 et 2 nœuds. L’utilisateur fait autant de mesures qu’il le souhaite : dans la parcelle pour intégrer une éventuelle hétérogénéité et au cours du temps pour s’adapter aux conditions de valorisation de l’azote. Le N-Pilot® offre à l’utilisateur : flexibilité et autonomie pour une plus grande maîtrise de sa fertilisation azotée. 
  • Quelles cultures sont référencées dans le N-Pilot® ?
  • Combien de mesures doivent être réalisées ?
  • En combien de temps a-t-on le résultat ?
  • Comment se fait la connexion entre l’outil, l’application et le site internet ?
  • Quels types de smartphones sont compatibles avec l’application ?
  • Peut-on utiliser l’appareil sous la pluie ?
  • Le N-Pilot® peut-il s’utiliser quel que soit la luminosité ?
Quelles cultures sont référencées dans le N-Pilot® ?
Les cultures référencées sont le blé tendre, blé dur, blé de force, orge (printemps et hiver) et triticale.
La mesure de la réflectance pour déterminer l’état nutritionnel azoté étant une méthode précise, fonctionnelle et généralisable, de nouvelles cultures sont en développement.
Combien de mesures doivent être réalisées ?
Le nombre de mesures pour un diagnostic complet dépend de la taille de la parcelle et de son hétérogénéité. De manière générale, un diagnostic comporte 6 mesures soient près de 14 000 plantes analysées. De plus, pour chaque mesure un indice de qualité permet d’estimer si la mesure effectuée est précise ou non. Il est également possible d’ajouter un commentaire pour chaque manipulation.
En combien de temps a-t-on le résultat ?
Le résultat est immédiat et le conseil de dose est fourni directement à l’issue de la mesure sans nécessité de se connecter à un site internet.
Comment se fait la connexion entre l’outil, l’application et le site internet ?
La connexion entre le boitier N-Pilot® et la tablette/smartphone se fait par Wifi généré par le boitier. Ensuite, entre l’application et le site internet, la communication se passe via réseau internet soient 3G ou Wifi.
Ainsi vous pourrez envoyer les résultats de mesure par mail directement dans la parcelle si présence de 3G ou alors au bureau en vous connectant au réseau Wifi
Quels types de smartphones sont compatibles avec l’application ?

L’application fonctionne sur les smartphones du type Androïd et IOS.
Pour garantir un fonctionnement optimal de l’application, nous conseillons vivement les caractéristiques suivantes :

  • Pour Android : ARMv7 processor with vector FPU, minimum 550MHz , version Android™ 2.2, 2.3, 3.0, 3.1, 3.2, or 4.0
  • Pour iOS :  iPhone 3GS, iPhone 4, iPhone 5, iPad, iPad 2, or iPad with Retina display et version à partir de iOS 4.3
  • Par ailleurs nous proposons une tablette avec l’application intégrée. N’hésitez pas à prendre contact avec nous via le formulaire spécifique.

Peut-on utiliser l’appareil sous la pluie ?

Techniquement un diagnostic N-Pilot® peut s’effectuer sous la pluie, cela n’atteindra pas la qualité de la mesure. La tablette que nous fournissons peut être utilisée par temps de pluie.
Néanmoins :

  • veillez à stocker votre N-Pilot® au sec après utilisation,
  • à ne pas le ranger dans sa mallette tout de suite.
  • N’essuyez jamais les filtres optiques au niveau de la tête de mesure. 

Le N-Pilot® peut-il s’utiliser quel que soit la luminosité ?
La règle d’or à respecter afin d’être en condition optimale pour des mesures de qualité est d’avoir une luminosité constante du début à la fin du diagnostic. Cependant, un capteur situé au-dessus de la tête de lecture permet de corriger les variations lumineuses de petite et moyenne amplitude. Ainsi, il vous est possible de réaliser des mesures lors d’un temps couvert ou bien ensoleillé.
  • Quelles cultures pouvons-nous piloter avec le N-Pilot®?
  • L’appareil prend-il en compte un objectif de protéines ?
  • Le N-Pilot® prend-il en compte les zones d’hétérogénéité de la parcelle ?
Quelles cultures pouvons-nous piloter avec le N-Pilot®?
Blé tendre, blé dur, blé de force, orge (printemps et hiver) et triticale.
L’appareil prend-il en compte un objectif de protéines ?
L’amélioration de la teneur en protéines des blés meuniers est possible grâce à l’ajustement de la fertilisation azotée au dernier apport. La fertilisation azotée joue un rôle majeur dans la teneur en protéines des blés meuniers. En effet, outre la variété et les conditions climatiques du printemps, un troisième apport d’azote sous forme d’ammonitrate, ajusté au potentiel de rendement de la culture et réalisé en fin de montaison améliore la teneur en protéines.
Le N-Pilot® prend-il en compte les zones d’hétérogénéité de la parcelle ?

Pour prendre en compte l’hétérogénéité de la parcelle, il est conseillé de multiplier les mesures.
Grâce à la géolocalisation, à la cartographie et à la traçabilité, l’utilisateur peut intégrer les mesures et en déduire une dose à apporter.